Une plaque-mémoire à Anglès

La commune d’Anglès a souhaité mettre en valeur la riche personnalité de l’Abbé Gilbert Cugnasse, Prêtre au service de la paroisse pendant plus de 20 ans.

Ce n’est pas cependant le service de la paroisse d’Anglès qui a motivé, en particulier avec la famille et en présence de son frère, cet hommage.

C’est le riche parcours du père Gilbert Cugnasse avec ses premiers actes de résistance en 1935 alors qu’il est à Rome par rapport au régime mussolinien puis cette très forte période de la guerre avec l’histoire particulière du petit séminaire de Pratlong sur la commune d’Espérausses.

Vont y être accueillis sous l’égide du père Cugnasse d’abord des familles juives, puis un certain nombre d’intellectuels français, puis des réfractaires du STO, et enfin des maquisards voisins.

Le Père Gilbert Cugnasse a été fait Juste parmi les nations par l’institut Yad Vashem.

Il avait été aussi décoré de la Légion d’honneur pour faits de résistance.

Cette Histoire passionnante est partagée par la communauté catholique mais aussi par la communauté protestante puisque le maquis voisin était dirigé par Guy de Rouville, forte personnalité de la résistance protestante.

C’est d’ailleurs par l’intermédiaire de Guy de Rouville que dans le prolongement d’Uriage, plusieurs intellectuels français comme Hubert Beuve-Méry qui devait fonder Le Monde ou encore Emmanuel Mounier le penseur chrétien du personnalisme sont venus à Pratlong.

Ces différentes mémoires religieuses et historiques de la montagne convergent dans le concept de « Vallée des Justes », mis en valeur par des expositions cet été notamment à Vabre, à Gijounet ou encore à Lacaune.

Elle pourra se perpétuer dans la maison donnée par la famille de Rouville à Vabre.