Assemblée générale de l’association ETRE

Cette assemblée générale s’est tenue à Sérenac. Je suis avec fidélité les assemblées générales de cette association qui regroupe les anciens pupilles ou orphelins de notre département.

C’est une situation tout à fait spécifique en terme de relations humaines, en terme de difficultés à l’exemple des « jeunes majeurs » sortant du dispositif de protection.

C’est une association qui a une action sociale importante, avec une maison dite partagée à Arthès pour l’accueil des jeunes majeurs sortis du dispositif État et département.

L’association aide par exemple financièrement des jeunes au moment où ils préparent leur diplôme avec des résultats très honorables, fruit d’un accompagnement individualisé. Les sujets ne sont pas toujours simples et en particulier la réforme de l’adoption réalisée en 2021 peine à convaincre notre association départementale.

L’UDAF du Tarn est d’ailleurs sur la même ligne.

Mon travail parlementaire étant plutôt centré sur les questions régaliennes ou institutionnelles, j’essaye justement d’être très attentif aux questions sociales, quitte à sortir de la « zone de confort ». Notre collègue Hervé Tarroux, maire de Sérénac assistait également à l’Assemblée Générale.